Ar bromesa driek - Promesse scoute
Patrimoine

Ar bromesa driek – Le texte de la Promesse

Depuis plus de 100 ans en France, des dizaines de générations d’aspirants scouts ont médité ce magnifique texte de la Promesse, prié lors de leur ultime veillée avant de prononcer, la main gauche sur le drapeau et les trois doigts de la main droite vers Dieu, cette Promesse.

En ces jours où l’individualisme semble parfois avoir remplacé la Charité et l’entraide en toute circonstance ; où l’engagement total et inconditionnel au service du Christ prête parfois aux insultes, moqueries et aux pires bassesses ; où le patriotisme et l’amour de son Pays est trop souvent raillé, moqué voir condamné ; ce texte de la Promesse Scoute fait briller l’espérance catholique au cœur de nos vies, nous appelant simplement à suivre la Loi Scoute, et à rester souriant et joyeux dans les difficultés.

Ar bromesa driek, SKED n°4

Des centaines de milliers de jeunes français et, a fortiori, des milliers de bretons ont, un jour, promis sur leur Honneur de servir de leur mieux Dieu et leur Patrie. Certes, des mots ont pu y être ajouté selon les sensibilités des mouvements, Continuons de perpétuer ce magnifique engagement, soutenons les mouvements scouts qui soutiennent ces jeunes générations françaises, et donnons également envie aux jeunes bretons de prononcer ces paroles splendides dans la langue de leurs ancêtres bretons.

Ci-dessous, le texte historique de promesse des Scouts Bleimor. Le texte de l’affiche est tiré des journaux de Perig Geraud-Keroad, SKED (Sevel Keltia Evid Doue).

« War va enor, gant harp Doue, e roan va ger : da stourm evit ma vezo an aotrou krist gwir roue en ur gwir vreizh hag en europa unvan, da skoazellan va nesan e pep degouezh, da virout al lezenn skaoutel.« 

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *