Bretagne en ses pays
Bretons dans la Cité

La Bretagne dans ses pays

Comme tous les pays, notre Bretagne s’est bâtie au fur et à mesure de l’Histoire au travers de ses « pays », de ses comtés et provinces, où chacun développera ses spécificités culturelles, linguistiques, culinaires, artistiques même. Ainsi neuf pays différents verront le jour en Bretagne, correspondant aux neuf évêchés historiques, avec à chaque fois une grande ville comme centre spirituel et politique : Bro-Léon (Brest), Bro-dreger (Tréguier), Bro Sant Brieg (Saint Brieuc), Bro-Sant Malo (Saint Malo), Bro-Gerne (Quimper), Bro-wened (Vannes), Bro-naoned (Nantes), Bro-roazon (Rennes) et Bro-dol (Dol de Bretagne).

Ces pays, qui correspondent tout à fait avec la première carte des Saints Fondateurs de Bretagne, sont eux-mêmes divisés en une multitude de plus petits pays traditionnels, également appelés paou, qui sont autant d’expressions de la richesse artistique, linguistique, culturelle et culinaire de la Bretagne. Coiffes, pardons, costumes, traditions musicales, danses, saints, cantiques, langues et même caractères ; chaque pays traditionnel se distinguait et se déclinait, témoignant de cette unité bretonne magnifiée par sa diversité.

Car même au sein d’un même évêché, les pays peuvent être radicalement opposés : par exemple, au sein de l’évêché de Cornouaille, le pays Fañch (Gouarec , Saint Nicolas du Pélem) se distinguait par le développement de la Dañs Plinn, sa Koeff Sion portée en arrière ou encore ses sonneurs de clarinette. A contrario, le pays Bigouden (Pont l’Abbé, Guilvinec) et sa coiffe si particulière, ses particularités culinaires à base de pommes de terre par exemple (valaour vroac’h, les succulents kuigns pour les enfants, etc…) ou encore sa Dañs Tro, sa gavotte bigoudène. Même les réputations diffèrent : le pays Fañch où les femmes, par leur coiffe à l’arrière laissant voir les cheveux, avaient la réputation des femmes légères, et le pays Bigouden au matriarcat sous-entendu et au chauvinisme affirmé. Et tout ça sans parler des oppositions historiques plus connues, comme celle qui oppose le pays Glazik et le pays Bigouden !

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez commander notre numéro 9 – l’âme bretonne via notre Boutique en ligne.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.