Saints bretons

Les Saints qui guérissent en Bretagne

Depuis des centaines d’années, des dizaines de générations de fidèles adressaient aux Saints leurs suppliques diverses et variées, que ce soit Sainte Rita pour les causes désespérées ou encore Saint Antoine pour les affaires perdues. Cette prière aux saints a eu une place toute particulière en Bretagne, où chaque Saint faisait l’objet d’un culte populaire fort, et tout particulièrement au moment des pardons, où par exemple Saint Rivalain, Saint Thégonnec ou encore Saint Pol étaient notamment évoquées pour les maladies affectant la tête. Ces saints, « témoins historiques de la vocation universelle à la sainteté », sont autant d’intercesseurs qui peuvent, par leur attention aux fidèles catholiques d’aujourd’hui, nous aider à cheminer vers le Christ, et la sainteté.

L’ouvrage d’Hippolyte Gancel s’inscrit dans un quadruple dessein : faire découvrir aux jeunes générations l’histoire de ces Saints catholiques de nos paroisses ; ancrer cette histoire dans un patrimoine commun, faits de dévotion, de prières et d’actes de foi ; marquer les distinctions entre les saints, en faire découvrir la multitude aux catholiques d’aujourd’hui et surtout poser, de manière implicite, cette simple question du miracle. Cette dynamique sert un propos plus grand : mettre à disposition de tous un témoin de la ferveur d’antan, de tous ces actes de Foi qui s’opposent tant au matérialisme de notre monde actuel.

Le livre est particulièrement fourni, détaillé et magnifiquement imagé, où l’on pourra admirer tout ce discret patrimoine catholique de Bretagne, de la Bannière de Saint Maurice à Plounévez-Quintin au reliquaire de Notre Dame de Délivrance à Plémet, en passant par le tombeau de Saint Gobrien à Saint Servant sur Oust. Ainsi, même les simples curieux pourront s’émerveiller devant ce riche patrimoine de Bretagne tout en découvrant la vie de centaines de Saints, qu’ils soient bretons ou pas d’ailleurs. Ainsi la vie de notre Saint breton Efflam pourra-t-elle être découverte aux côtés de la vie de Saint Maurice ou celle de Saint Nicolas !

Pour lire la suite de l’article, n’hésitez pas à commander notre dernier numéro Kroaz ar Vretoned n°8 – Ad Jesum per Mariam, à commander via notre boutique en ligne.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.