Ni ho salud, Rouanez an Elez
Cantiques

Ni ho salud, Rouanez an Elez

Ce cantique à la Sainte Vierge, autrefois très connu, a été écrit au XVIII°Siècle par Charles Le Bris et a rapidement été repris dans toute la Bretagne. Certaines églises utilisaient les premières notes de la mélodie pour leur sonnerie de clocher, comme à la Basilique Notre Dame de Joie de Pontivy. Ar Gedour donne plus d’explications sur ce cantique.

Ni ho salud Rouanez an Elez,
C’hwi ‘zo or Mamm, ar Vamm a drugarez,
Hon holl douster, buhez hag esperañs :
Ni ho salud gant ar vrasañ doujañs.

Deoc’h-hwi, Gwerc’hez, e kasomp hor pedenn,
ni divroet ha, siwazh ! Pec’herien ;
Ouzhoc’h, Gwerc’hez, e kriomp er bed-mañ
Hor c’hlevit-ni, bugale da Eva.

Nous vous saluons, Reine des Anges,
Vous êtes notre Mère, la Mère de Miséricorde,
Notre douceur, notre vie, notre espérance :
Nous vous saluons avec le plus grand respect.

Vers vous, ô Vierge, monte notre prière,
Une prière d’étrangers et de pécheurs, hélas !
Vers vous, ô Vierge, notre cri en ce monde ;
Ecoutez la prière des enfants d’Eve.

Pour lire la suite du cantique, n’hésitez pas à commander notre dernier numéro Kroaz ar Vretoned n°8 – Ad Jesum per Mariam, à commander via notre boutique en ligne.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.