Notre Dame de la Nativité

Notre Dame de la Nativité – Île d’Arz

En 1033, l’Île d’Arz est partagée entre deux abbayes : au nord, l’abbaye Saint Georges de Rennes, au sud l’abbaye de Saint Gildas de Rhuys. Suite aux raids des vikings vers l’an 1000, et une fois la reconstruction de l’abbaye de Rhuys terminée, Félix, le Père Abbé, dépêche une équipe de moines sur l’Île d’Arz pour lancer la construction de l’église. En 1034 fut posée la première pierre.

Mais en 1125 les moines résidant sur l’île durent revenir à Rhuys pour recompléter les effectifs de leur maison-mère tombés au plus bas. En raison du retrait des moines, d’un financement insuffisant, de la guerre, d’un incendie et des intempéries, sa construction s’étend sur cinq siècles. L’église Notre Dame de la Nativité est ouverte au culte en 1412.

Notons que le plus ancien recteur de l’île mentionné dans les archives paroissiales est le Père Raoul Jean, de 1465 à 1480. Seuls vestiges de cette époque parvenus à nous : la base du transept avec ses quatre piliers et les colonnes attenantes surmontées de chapiteaux ornés de figures « grotesques ».