Xavier de Langlais
Patrimoine

Xavier de Langlais, l’artiste breton

Cet article est à lire dans notre numéro 11 – Pask Laouen d’an holl, disponible sur ce lien.

Xavier de Langlais est né le 27 Avril 1906 à Sarzeau (56). Il est élève à l’Ecole des Beaux-Arts de Nantes de 1922 à 1926, et rentre en contact en 1924 avec l’Unvaniezh Seiz Breur, mouvement d’artistes bretons fondé par Jeanne Malivel et René-Yves Creston. Il est ensuite élève à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris en 1927, et y rencontre Roparz Hemon et rejoint les rédacteurs de la revue bretonne Gwalarn.

Illustrateur et peintre

Il fait paraître en 1932 l’ouvrage Chants de la nuit, qu’il a lui-même illustré. Pendant près de quarante ans, il illustrera de nombreux ouvrages en langue bretonne, des livres sur la Bretagne, des revues comme Feiz ha Breizh, Ar Vuhez Kristen, O lo lê ou encore Dihunamb. A partir de 1929, il peint également un grand nombre de Chemins de Croix, comme celui de Plounevez-Quintin (1931), Mérillac (1932), Lannion (1938) ou encore celui de la Richardais (1955).

En 1936, il peint également cinq Taolennoù, des tableaux sacrés qui étaient déjà utilisés par Vincent Huby, le Vénérable Michel Le Nobletz ou le Bienheureux Julien Maunoir dans le cadre de l’évangélisation des populations bretonnes aux XVI°et XVII°Siècles.

Professeur à l’Ecole des Beaux-Arts de Rennes à partir de 1948, il peint également sur un grand nombre d’autres supports, comme des vitraux (Vitrail de Saint Yves à l’Eglise Neuve de Vergt), des mosaïques et céramiques, des fresques, etc…

Poète et écrivain

Xavier de Langlais est également poète et écrivain, et publiera de nombreux ouvrages, comme le recueil de poèmes Kanou en noz en 1932 ou Ene al Linennoù en 1942. Son ouvrage le plus connu est la Technique de la peinture à l’huile, publié en 1959 et réédité 6 fois depuis cette date. Passionné par la légende arthurienne, Xavier de Langlais en fait paraître des versions bretonnes avec la parution en 1958 de Tristan hag Izold, et une version consolidée du Roman du Roi Arthur en cinq volumes entre 1965 et 1971.

Militant breton

Auteur du timbre Komzomp Brezoneg (« Parlons breton ») en 1942, Xavier de Langlais a toujours défendu la langue bretonne dans ses œuvres, et plus particulièrement son vannetais natal. Il participe à la création de la maison d’édition Ar Balb en 1949, et est membre fondateur du Camp des bretonnants (Kamp Etrekeltiek ar Vrezhonegerion) en 1948 avec Ronan Huon.

Il rend son âme à Dieu le 14 Juin 1975 à Rennes, à l’âge de 69 ans.

Pour aller plus loin, l’Association Xavier de Langlais met en ligne un grand nombre d’informations sur les oeuvres de l’artiste : https://www.xavierdelanglais.bzh/

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.